Candidose & naturopathie

Candidose  &  naturopathie


Qu’est-ce que la candidose ?


La candidose digestive est un dérèglement du microbiote intestinal où la flore pathogène s’est développée en excès. Il s’agit de champignons appelés candida albicans. Ces derniers peuvent coloniser l’ensemble du tube digestif : être présents dans la bouche sous forme de muguet par exemple, mais aussi dans le côlon.

Les symptômes

Plusieurs symptômes nous aiguillent en tant que naturopathes. Si vous présentez plusieurs de ces symptômes, vous pouvez potentiellement être atteints de candidose.

Les voici :

Dermite séborrhéique : la personne présente des croûtes sur son cuir chevelu et se gratte souvent ce dernier.

Mycose vaginale : en tant que femme vous avez des mycoses à répétition.

Du muguet : vous avez la langue et l’ensemble de la cavité buccale recouvertes de petits points blancs ? il s’agit du muguet, une manifestation de la présence du candida albicans, plus bas dans le tube digestif.

Des ballonnements excessifs. S’il est normal que le ventre gonfle légèrement après un repas, du fait de la dilatation des glandes digestives : estomac, intestin, il n’est pas normal d’avoir un ventre de femme enceinte après ce dernier. Si vous présentez souvent des difficultés de ce côté-là, il s’agit en effet d’un dérèglement.

Des gazs, odorants ou non. La prolifération du candida albicans a pour résultats d’occasionner des gazs du fait de la fermentation excessive des aliments dans le colon.

Petite nuance : si les gazs sont odorants, il s’agit d’un signe d’une flore de putréfaction en excès : donc les protéines animales, ou végétales sont mal digérées.

SI les gazs sont non odorants, il s’agit d’un signe d’une flore de fermentation en excès : ce sont les sucres, tous confondus, qui sont mal dégradés.

– De la constipation, ou une alternance diarrhée/constipation, ou de la diarrhée. Tous ces problèmes de transit sont le reflet d’une dysbiose intestinale. La dysbiose signifie que l’intestin n’a plus un fonctionnement optimal et harmonieux. Elle peut être due à la présence d’une candidose intestinale, ou non.

– Enfin, il existe un test peu scientifique mais qui s’avère efficace : le salivotest. Il s’agit de cracher dans un verre d’eau, le matin au lever, avant de faire quoi que ce soit et d’observer la salive. Si la salive est composée de filaments qui tournoient et touchent rapidement le fond du verre d’eau, cela est le reflet d’une candidose.

L’ensemble de ces signes peuvent être relevés durant l’anamnèse en naturopathie : à savoir l’ensemble des questions que l’on pose pour définir le terrain d’un individu : comprendre et connaitre ses problématiques corporelles.

Bien sûr, pour poser un réel diagnostic, rien ne vaut une prise de sang (pour faire doser les anticorps candida) qui nous révèlera si la personne est atteinte de candidose ou non.


La candidose : une amie qui vous veut du bien ?

<br

La première chose qu’il est important de comprendre est que la candidose n’est pas votre ennemi ! en effet, si elle s’est installée c’est, tout simplement, pour faire le ménage de certains aliments qui n’ont pas été correctement digérés dans votre tube digestif.

C’est l’intelligence du vivant à l’œuvre !

En d’autres termes, vous avalez votre repas et tout ce qui est censé découper, ciseler, prédigérer vos aliments, n’a pas bien fait son travail. Les aliments ont été mal décomposés par certains organes digestifs (explications à suivre). Ainsi, lorsque les aliments parviennent au niveau du colon, ils fermentent, et terminent d’être décomposés par les bactéries présentes au niveau du colon droit. Bien souvent, c’est le candida albicans qui fait ce travail de bout de chaîne.

Ainsi, son installation permet tout simplement que le processus digestif se termine bien, même si elle engendre divers problématiques et symptômes désagréables.

Mais alors, pourquoi les aliments sont-ils mal décomposés en amont, que se passe-t-il dans mon tube digestif pour que la candidose fasse son apparition ?

Comme tous dérèglements il y a plusieurs pistes à suivre.


Quelles sont les causes d’une candidose digestive ?

🤰 un ralentissement de l’activité de la thyroïde, (la thyroïde est responsable du bon déroulement de la digestion entre autre) investiguer du côté de la thyroïde pourra être alors intéressant : TSH, T3, T4 ? Et regarder du côté des co-facteurs des hormones thyroïdiennes également : iodurie, sélénium, zinc, magnésium, fer, ferritine, transferrine, VGM, coefficient de saturation, vitamine A, vitamine D.

🤰 trop de sucre blanc dans l’alimentation.

🤰 une mastication insuffisante (la salive permet la dégradation / digestion de certains sucres).

🤰 Une flore buccale déséquilibrée.

🤰Une hypochlorhydrie : si l’estomac produit moins d’acide chlorhydrique alors les aliments vont être mal désinfectés et engendreront des problématiques de prolifération bactérienne.

🤰 Le stress. Plus l’on stress, moins l’on peut digérer correctement les aliments (car, le système digestif est efficace grâce au système nerveux parasympathique, celui qui est contraire au système nerveux sympathique – sur-actif lors du stress chronique).

🤰 et bien d’autres causes encore (glycocalyx, perméabilité digestive, carence en bonnes bactéries, problématique d’enzymes digestives, bile, etc. etc)

Que faire alors pour rétablir un microbiote déséquilibré ?


Il faut agir sur l’ensemble des causes ci-dessus, au risque de ne jamais voir la candidose s’améliorer.

Pour cela, j’ai crée un module spécial « Candidose & naturopathie » qui permet de venir à bout du candida albicans en agissant sur toutes les causes qui amènent à de la candidose digestive (au prix exceptionnel de 40€ jusqu’au 7 décembre 2021)

Vous trouverez ce dernier sur la page suivante (cliquez sur l’image pour en savoir plus !)







Vous souhaitez faire un rééquilibrage alimentaire, ou vous avez un soucis de santé ? Je peux vous accompagner avec la naturopathie, à mon cabinet ou à distance, en téléconsultation, par téléphone / Skype / autres outils.

Cliquez ici pour en savoir plus !




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.