Auteur/autrice : Manon naturopathe

Candidose  &  naturopathie

Candidose & naturopathie

Comment remédier à la candidose digestive ?

Grande sortie : les modules de naturopathie !

Grande sortie : les modules de naturopathie !

Les programmes naturos, qu'est-ce que c'est ?

· Au vu des nombreuses demandes de RDV (plus de 20 par semaine) et étant dans l’impossibilité de répondre par l’affirmatif à tous, j’ai décidé de créer des programmes de naturopathie pour vous aider à retrouver la pleine santé.

· Chaque programme de naturopathie répond à une problématique en particulier : eczéma, aménorrhée hypothalamique (absence de menstruations chez la femme), endométriose sont les 3 premiers programmes créés. Les trois derniers viennent de sortir : Candidose, hypothyroïdie & SOPK.

· Chaque programme est le condensé de toutes mes connaissances personnelles, toutes mes lectures et surtout : le condensé de mon expérience professionnelle en terme d’accompagnements de clients en naturopathie. J’y ai glissé tout ce qui fonctionne le mieux, les clés avec lesquelles j’ai le plus de résultats. J’ai été la plus exhaustive possible pour vous accompagner au mieux avec chaque programme.

Tout ce que j’avais appris en naturopathie mais qui ne portait pas ses fruits lors des consultations a été évincé pour ne laisser dans le programme que ce qui fonctionne le plus rapidement et le plus efficacement.

·  Le but de ce programme est de remplacer une consultation de naturopathie au prix moyen de 85€ pour vous apporter autant de clés qu’une consultation.

 

Attention ! Ces programmes n’ont pas pour but de se substituer à un avis médical, ni de poser un diagnostic. L’accompagnement médical reste vivement conseillé.

Hypothyroïdie & naturopathie, qu'est-ce que vous y trouverez ?

–  Les causes de l’hypothyroïdie 

la maladie d’Hashimoto, les métaux lourds, le leaky gut syndrom, le gluten, le foie (stocke et transforme certaines hormones de la thyroïde), la densité alimentaire, carences en micro-nutriments, absence ou insuffisance de glucides, une bile de mauvaise qualité (vitamines liposolubles, utiles à la thyroïde, mal absorbées de ce fait), le stress, le virus Epstein Bar, les aliments goitrogènes, etc.

– Quels examens réaliser pour être sûre qu’il s’agisse d’une hypothyroïdie (à demander à votre médecin traitant bien évidemment, le naturopathe ne pose PAS de diagnostic) TSH, T3, T4, anti-tpo, anti-tg, zinc, sélénium, iodurie urinaire, fer, etc. Tout y est expliqué et détaillé pour une meilleure compréhension de la physiologie humaine.

– Des pistes concrètes à explorer pour répondre à l’ensemble des problématiques évoquées dans « Les causes de l’hypothyroïdie »

–  et enfin un menu alimentaire d’une semaine à suivre pour apporter un maximum de nutriments utiles à la thyroïde afin qu’elle produise T3 & T4.

En finir avec la candidose, qu'est-ce que vous y trouverez ?

–  40 pages de conseils personnalisés pour vous aider à retrouver une harmonie digestive globale et holistique.

– Les vraies causes de la candidose : exit les régimes sans sucres qui ne fonctionnent pas, les approches extrêmes, ou simplistes qui consistent à donner un antibiotique naturel, puis de la L-glutamine, puis un probiotique. La suppression de tous les fruits. Cela ne règle pas la cause de la cause de la candidose ! Ici, les 8 vraies causes de la candidose sont abordées en détails, et plusieurs solutions sont données pour chaque cause.

– Quels examens réaliser pour être sûre qu’il s’agisse d’un candida albicans.

– Des solutions adaptées pour mettre en place un protocole de naturopathie à tous les niveaux : comment agir sur les 8 causes de la candidose, rétablir un schéma digestif harmonieux à tous niveaux (bouche, estomac, pancréas, foie), comment composer son assiette, quels aliments à éviter qui nourrissent la candidose, ceux à inclure, des tips alimentaires, comment gérer son stress, avec quels outils, quels compléments alimentaires précisement ?

– une journée type de qu’est-ce que vous pouvez manger précisement avec des exemples concrets de comment composer son assiette !

– et enfin : 2 témoignages de rémission de candidose digestive, de 2 femmes que j’ai pu accompagner en naturopathie.

Réguler son SOPK, qu'est-ce que vous y trouverez ?

–  Les causes du SOPK et les différents profils :  SOPK post-pilule, résistance à l’insuline, perturbateurs endocriniens, dysbiose intestinale, épuisement des surrénales.

– Quels examens réaliser pour être sûre qu’il s’agisse d’un SOPK, à faire avec votre médecin traitant ou gynécologue (le naturopathe ne pose JAMAIS de diagnostic).

– Des solutions adaptées pour mettre en place un protocole de naturopathie à tous les niveaux : la liste des perturbateurs endocriniens à éviter, comment les remplacer, quelle eau boire et comment la filtrer, quelle alimentation pour un profil SOPK, comment composer son assiette, quels aliments à éviter, ceux à inclure, des tips alimentaires, comment gérer son stress, avec quels outils, quels compléments alimentaires précisement ?

–  et enfin un menu alimentaire d’une semaine à suivre à la lettre pour vous aider à tester le mode de vie anti-inflammatoire. Avec des dizaines de recettes gourmandes & naturos. Pour équilibrer sa glycémie et manger de manière gourmande.

Soulager l'eczéma, qu'est-ce que vous y trouverez ?

– ⚡ Les causes de l’eczéma :  AGPI, alimentation, hygiène de vie, émotionnel, origine virale, le foie, les intestins, la vitamine E, autant de concepts abordés avec précisions.

📝 Des solutions adaptées pour mettre en place un protocole de naturopathie à tous les niveaux : alimentation gourmande et naturo, quel complément alimentaire prendre (très peu), comment gérer ses émotions efficacement, quoi manger précisement.

🍊 la liste des aliments favorables à une peau plus jolie, plus lisse.

– 🌾la liste des aliments au contraire à éviter pour retrouver un état de santé optimal et régénérer la peau.

– 🥛 Des astuces pour soulager les rougeurs de la peau et les crises aigues d’eczéma.

🥘 et enfin un menu d’une semaine anti-eczéma à suivre à la lettre pour vous aider à y voir plus clair. Avec des dizaines de recettes gourmandes & naturos.

Soulager l'endométriose,qu'est-ce que vous y trouverez ?

– ⚡ Les causes de l’endométriose :  perturbateurs endocriniens, alimentation, hygiène de vie, émotionnel, hyperœstrogénie relative, carence en progestérone, faiblesse hépatique, etc.

📝 Des solutions adaptées pour mettre en place un protocole de naturopathie à tous les niveaux : alimentation gourmande et naturo, quel complément alimentaire prendre (très peu), comment gérer ses émotions efficacement, quoi manger précisement.

🍊 la liste des aliments favorables à un cycle menstruel plus harmonisé, moins douloureux, un ventre moins gonflé, un SPM moins violent.

– 🌾la liste des aliments au contraire à éviter pour retrouver un état de santé optimal et éviter de souffrir davantage.

– 🥘 et enfin un menu alimentaire d’une semaine à suivre à la lettre pour vous aider à tester le mode de vie anti-inflammatoire. Avec des dizaines de recettes gourmandes & naturos.

Retrouver ses menstruations, qu'est-ce que vous y trouverez ?

– ⚡ Les causes de l’aménorrhée hypothalamique :  perturbateurs endocriniens, alimentation, restriction calorique, poids insuffisant, contrôle alimentaire, émotionnel, hyperœstrogénie relative, carence en progestérone, etc.

📝 Des solutions adaptées pour mettre en place un protocole de naturopathie à tous les niveaux : alimentation gourmande et naturo, quel complément alimentaire prendre (un ou deux maximum), comment gérer ses émotions efficacement, quoi manger précisement.

🍊 la liste des aliments favorables au fait de retrouver un cycle menstruel harmonieux et régulier.

🥘 et enfin un menu alimentaire d’une semaine à suivre à la lettre pour vous aider à tester le mode de vie anti-inflammatoire. Avec des dizaines de recettes gourmandes & naturos.

A propos de l'auteure des ebooks

Manon naturopathe

 

 

Je suis Manon Borderie, Naturopathe et je réalise des consultations depuis 2 ans. 

J’ai été formée à l’école Nationale de Naturopathie, à Hyères. Je suis agréée RNCP d’état. 
L’école est agréée OMNES (Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Éducation Sanitaire), 
gage de qualité en matière de formation au métier de naturopathe en France.
J’ai accompagné plusieurs centaines de clients et de nombreuses personnes atteintes d’eczéma.
J’ai un compte instagram (@manon.naturopathe) sur lequel je publie régulièrement
pour transmettre et qui fédère 27 000 abonnés.

La rétention d’eau : comment y remédier ?

La rétention d’eau : comment y remédier ?

Qu’est-ce que la rétention d’eau ?

Vous savez sans doute que notre corps contient environ 70% d’eau. D’où l’importance de rester bien hydraté et de boire régulièrement.

La rétention d’eau c’est tout simplement une accumulation d’eau au sein d’un tissu de l’organisme, entraînant alors son gonflement.

Ainsi, les tissus, au lieu d’éliminer de l’eau, vont la stocker.

Si la rétention d’eau devient excessive, cela donne lieu à un œdème : le gonflement d’un organe, d’un tissu en particulier.

Quelles sont les causes de la rétention d’eau ?

💦 La prise de la pilule

💦 Une hypothyroïdie

💦 Un excès de sel dans l’alimentation

💦 Une déshydratation chronique de l’organisme : pas assez d’apports en eau cellulaire (fruits, jus de légumes, légumes crus, eau de coco) et un trop grand apport en aliments très déshydratants : trop de figues séchées, trop de dattes, etc.

💦 Les médicaments anti-inflammatoires stéroïdiens (corticoïdes), et ceux contre l’hypertension et le diabète.

💦 La sédentarité qui engendre un affaiblissement du retour veineux.

💦 Le stress. Plus l’on stress, plus l’on produit du cortisol, hormone qui retient l’eau dans le sang afin d augmenter le volume sanguin et ainsi augmenter la pression artérielle. Lorsque l’on ne stresse plus, ou moins, le cortisol diminue, et les reins peuvent alors éliminer l’eau.

💦 Des troubles digestifs.

💦 Un système lymphatique engorgé. En effet, la lymphe circule en parallèle au circuit sanguin. Sauf que, contrairement au sang qui dispose d’une pompe (le cœur) pour l’aider à circuler, la lymphe n’en n’a aucune. C’est un liquide visqueux, jaune, dont la circulation dépend de notre mouvement du corps. Plusieurs aliments, ou l’absence de mouvement, peuvent engorger la lymphe. Si la lymphe s’épaissit et s’engorge elle devient alors stagnante par endroit ce qui engendre des gonflements.

Que faire alors pour lutter contre ce

phénomène ?

L’alimentation

Que ton alimentation soit ta première médecine nous disait Hippocrate !

Voyons ce que nous pouvons faire avec ce levier.

1 – Bien s’hydrater

Comme expliqué dans cert article ici (-clic !), l’hydratation est cruciale pour un corps en bonne santé.

Il y a eau et eau.

L’eau plate en bouteille, qu’elle soit fortement minéralisée ou faiblement minéralisée, va hydrater mais mille fois moins que :

  • De l’eau de coco
  • Un jus de légumes
  • Des fruits frais, aqueux
  • Des légumes crus

Pourquoi ?

Car, ces aliments contiennent une molécule, qui a pour fonction d’hydrater beaucoup mieux nos cellules que l’eau plate.

Plus vous choisirez des fruits riches en eau, plus vous allez vous sentir désaltéré :

Pastèque & melon en priorité

Fruits de saison aqueux : abricots, pêches, fraises.

Fruits les – hydratants : bananes, kakis, avocats.

Évitez tout ce qui va vous déshydrater :

Café en priorité, thé noir en second, puis les autres thés (verts, blancs).

2 – Fuyez les produits chargés en sel

Le sel est un exhausteur de goût que l’on retrouve de partout.

Charcuterie (jambon, saucisson, etc.), poissons fumés (harengs, saumons) sont à fuir en priorité.

Acheter votre viande « brute » sans transformation et donc sans sel, ainsi que votre poisson (même si pour ça il faut retourner chez un poissonnier ou au marché ! … Sinon Picard fait de bons poissons surgelés sans sel ajouté).

Lesproduits laitiersde type fromages sont aussi très riches en sel. Si vous en êtes consommateur, tournez-vous vers le fromage blanc de chèvre ou brebis qui ne contient pas de sel, et fuyez les fromages qui ont une teneur en sel très haute (comté, fêta, chèvre, etc.)

3 – Salez modérément

Sans faire forcément appel au sel rose de l’himalaya, ou autre sel alternatif, n’hésitez pas tout simplement à garder votre sel gris mais à avoir la main moins lourde.

4 – Modérez les aliments déshydratants

Je suis la première fan mondiale de dattes medjools et figues séchées. Malheureusement, ces aliments divins et délicieux ne contiennent que 20% d’eau. Pris en excès, ils sont très déshydratants.

On peut en consommer quotidiennement mais modérément. Ou alors, on prend l’habitude de les réhydrater : les faire tremper toute une nuit avant consommation.

 Toutefois quand il s’agit d’une variété de dattes fraîches (medjool bonbonera ou sukkary fraiche), alors elles contiennent davantage d’eau et peut être consommée en plus grande quantité.

5 – attention au sucre raffiné !

Pâtisseries, gâteaux, bonbons, glaces, sodas… tous ces aliments engendrent un stockage d’eau.

Par quel mécanisme ?
Le sucre blanc ! qui fait monter les niveaux d’insuline, qui freine alors la capacité du corps à éliminer le sel des tissus.

6 – on met plein feux sur les fruits et légumes pour leur apport en fibres

Ces dernières améliorent le transit et aident à lutter contre la rétention d’eau.

7 – on évite les aliments qui épaississent la lymphe

Gluten, céréales, riz, produits laitiers (fromages) : ils ralentissent et épaississent la lymphe.

Micro-nutrition

Le potassium est un minéral qui aide à réguler les échanges cellulaires et à diminuer la rétention du sel. Comment l’apporter ?

A travers les fruits ! les plus grands pourvoyeurs de potassium.

Bananes, pastèque, melon, agrumes, abricots, dattes sukary : tous sont à favoriser.

Le magnésium aide bien également dans ce processus de régulation. Souvent, il est insuffisant dans notre apport alimentaire, et il s’agit d’un des seuls minéraux qu’il serait bon de prendre en complément.

Activité physique

Bougez-vous !

Sans pour autant faire du sport, mais tout simplement en vous déplaçant. La marche à pied reste le meilleur moyen de faire circuler les fluides et notamment la lymphe. Nagez également !

Attention au surplace qui est très néfaste pour la circulation. Essayez de bouger le plus possible dans une journée et organiser des pauses régulières si vous travaillez derrière votre écran pour vous dégourdir les jambes.

Gemmothérapie

La gemmothérapie, a été inventée par le médecin belge Pol Henry, également homéopathe.

Hildegarde s’y était aussi intéressée quelques siècles auparavant.

Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de la macération de jeunes pousses, bourgeons ou radicelles des arbres et arbustes, dans un mélange d’eau, glycérine et alcool.

Qu’est-ce que l’on obtient ?

Un macérât-mère, à prendre sous forme de gouttes, qui contient tous les principes actifs du bourgeon, ainsi que sa qualité vibratoire.

=> la gemmothérapie est très puissante car elle contient les propriétés de la fleur, la feuille et de la tige. C’est la toute puissance de l’arbre concentrée, car on récolte les bourgeons, au début du printemps, au moment où il y a montée de sève dans l’arbre, donc poussée d’énergie vitale. Au moment où toute la vie éclot

=> Les bourgeons de plantes agissent sur notre mental, le côté émotionnel, sur notre être profond, notre aspect aussi bien physiologique qu’énergétique et psychique.

=> ils permettent de potentialiser un complément alimentaire que l’on va prendre en parallèle

=> les phytohormones sont très présentes dans un bourgeon, qui sont vecteurs d’informations.

Lequel prendre pour la rétention d’eau ?

Veinagem d’herbalgem

Ou de manière séparée :

• Le bourgeon de sorbier décongestionne les jambes lourdes et agit sur les mains et les pieds froids.
• Le bourgeon de marronnier facilite la circulation.
• Le bourgeon de châtaignier agit comme draineur et supprime la sensation de pesanteur.

15 gouttes sous la langue le matin à jeun, ou dans un verre d’eau.

Phytothérapie

Le but sera de donner un coup de pouce aux reins grâce aux plantes.

Pourquoi les reins ?

Car, ce sont eux qui gèrent l’équilibre électrolytiques, notamment sodium / potassium (donc la gestion du sel dans le corps) et qui permettent également de nettoyer la lymphe.

Comment les aider ?

Piloselle, bruyère, aubier de tilleul ou pissenlit fonctionnent très bien.

En extrait de plantes fraiches, ou décoction : privilégier des bons laboratoires qui en proposent en principes actifs concentrées (Herbolistiques par exemple)

Vous pouvez aussi de façon « symptomatique » prendre des complexes qui vont permettre d’améliorer la circulation. Ces plantes sont aujourd’hui très utilisées en comprimés :

VIGNE ROUGE + MARRON D’INDE + FRAGON  + HAMAMÉLIS

Cette association synergique a une triple action sur:

– La tonicité des veines

– Le retour veineux

– La diminution des varices et varicosités .

Aromathérapie

Ces 3 huiles essentielles sont à utiliser diluées dans une huile végétale (comme la calophylle inophyle ou de son de riz qui permettent toutes deux d’améliorer la circulation).

Jamais pures ! et toujours sur un court laps de temps :

L’huile essentielle de lentisque pistachier (Pistacia lentiscus L.) : drainante, stimulante de la lymphe et des échanges tissulaires et améliore la circulation sanguine

L’huile essentielle de cyprès toujours vert (Cupressus sempervirens L.) : stimulante et drainante. Elle va dégonfler les zones impactées par la rétention d’eau

L’huile essentielle de Genévrier (Juniperus communis L.) : drainante

Autres tips

– Le brossage à sec est une excellente technique également pour faire circuler les fluides.

Vous en trouverez un excellent article sur ce site ! (clic!)

Slims, skinny, etc : évitez au maximum. Ce genre d’habits empêchent la bonne circulation du sang et de la lymphe.

Exercices de cohérence cardiaque, ou de respiration en général : si la respiration est bien menée, cela va permettre au diaphragme de bien faire circuler la lymphe. Pensez-y, car tout est connecté dans le corps. Une vidéo qui pourra vous aider :


Vous souhaitez faire un rééquilibrage alimentaire, ou vous avez un soucis de santé ? Je peux vous accompagner avec la naturopathie, à mon cabinet ou à distance, en téléconsultation, par téléphone / Skype / autres outils.

Cliquez ici pour en savoir plus !


Goûter naturo

Goûter naturo

Découvrez en détails mon nouvel ebook gourmand !

La fièvre, un symptôme positif ?

La fièvre, un symptôme positif ?



Amie ou ennemie ?




Voici ce que notre cher Hippocrate en disait :

« Donnez-moi le pouvoir de créer une fièvre et je guérirai toutes les maladies ! »

En naturopathie, on ne considère pas la fièvre comme un élément négatif, bien au contraire. La fièvre permet de rétablir l’organisme et de purifier ce dernier.

Plus une personne a un potentiel vital élevé plus cette dernière est susceptible de déclencher une fièvre.

Exemple qui illustre parfaitement cela : les enfants qui ont toujours un feu vital élevé font souvent de fortes fièvres, tandis que plus nous avançons en âge plus les fièvres se font rares ou faibles.

Lorsque l’organisme n’a plus de force vitale, ou pas assez pour s’auto-purger, il tombe dans la maladie froide et sourde (les pathologies chroniques) .



Ne voyez pas la fièvre comme un problème !



La fièvre est l’un des merveilleux mécanisme du corps pour préserver son homéostasie : son précieux équilibre.

Ce processus positif pour le corps ne devrait pas être entravé. Tenter de le stopper avec des médications va à l’encontre des mécanismes naturels de guérison.

Dans ces moments-là de nombreuses toxines cherchent à être évacuer du corps, et l’augmentation de la chaleur corporelle permet cela. Si nous prenons des médicaments, on empêche alors les toxines de sortir et on aggrave le terrain de la personne.

La fièvre chez les enfants se font souvent pour éliminer l’héritage toxique des parents. La température s’élève pour dissoudre les cristaux, et éliminer les germes, les pathogènes ou activer le système de défense.

Comprenez bien : plus un enfant est intoxiqué (toxémie élevé), et qu’il a de la vitalité, plus il fera des fièvres virulentes et des maladies centrifuges. Ce terme désigne la sortie des toxines de l’intérieur du corps vers l’extérieur, et ce de façon spectaculaire.

Attention : évidemment que si la fièvre monte trop, on ne laisse pas l’enfant tel quel. Au-dessus de 40°C, on cherche à tous prix à la faire redescendre à 39,5 environ.

Lors d’une infection virale ou microbienne, la fièvre est la meilleure réponse du corps. Pourquoi ? Tout simplement, car à 39°C, la plupart des virus sont simplement carbonisés – et qu’ elle permet aussi de mettre tout le corps en mode nettoyage. 

La température permet de faire fondre les cristaux d’acide urique des maladies cristalloïdales causées par les aliments acidifiants.

La fièvre ne doit en aucun cas être vue comme un ennemi à combattre mais comme un allié protecteur. A partir de 39,5 °C, les microbes pathogènes sont neutralisés. Le système immunitaire est stimulé, les globules blancs et les émonctoires activés.

Avec l’hyperthermie, les interférons, les cellules T vont croître, l’activité antitumorale et bactéricide des polynucléaires neutrophiles va augmenter, et la phagocytose se développer. Les effets cytotoxiques des lymphocytes vont être décuplés.

Grâce à tous ces processus les micro-organismes pathogènes sont éradiqués. 

La fièvre est le processus le plus puissant et rapide de la Nature en vue du rétablissement.

Comment faire passer l’épisode plus rapidement ?



1 – Le jeûne

Vous l’avez déjà remarqué ? Quand un enfant est fièvreux, il n’a pas du tout faim.

Nous avons ici une équation parfaite de détoxification = repos + jeûne + eau.


Ne forcez pas une personne fiévreuse à s’alimenter.

Cela pourrait aggraver son cas. En effet, l’énergie vitale de la personne est dirigée vers l’intérieur du corps pour combattre tous les agents infectieux. Y mettre de la nourriture va détourner cette énergie vers la digestion alors que ce n’est absolument pas le moment.

L’alimentation peut être reprise en doucement avec des jus de légumes, des fruits frais à la croque dès que l’épisode est passé.

2. Le bain dérivatif

Cette technique est très efficace pour faire diminuer la température.

Pour en savoir plus sur cette méthode, je vous renvoie vers mon post instagram en cliquant sur ce lien.

3. Les tisanes

Les tisanes rénales et dépuratives vont aider les acides et cristaux à sortir du corps.

Hydrater avec de l’eau est déjà un bon point, mais une bonne décoction d’aubier de tilleul peut être encore plus pertinent.

Les hygiénistes s’expriment

« Fièvre à laquelle on ne remédiera qu’en ne prenant que de l’eau pendant 3 jours : ce qui souvent suffit pour la guérison. » – Hippocrate.

« Les maladies sont des crises de nettoyage. La fièvre est un agent de guérison.» Dr. Paul Carton

« Plus la chaleur élevée est maintenue, meilleur est le pronostic de guérison» Filonov, 2008




Vous souhaitez faire un rééquilibrage alimentaire, ou vous avez un soucis de santé ? Je peux vous accompagner avec la naturopathie, à mon cabinet ou à distance, en téléconsultation, par téléphone / Skype / autres outils.

Cliquez ici pour en savoir plus !


En finir avec l’acné hormonale !

En finir avec l’acné hormonale !

Comment se débarrasser de l’acné hormonale ?