Hypothyroïdie & naturopathie

Hypothyroïdie &  naturopathie

Dans un premier temps, je rappelle que le naturopathe ne pose jamais de diagnostic, c’est le médecin ou l’endocrinologue qui sera habileté à poser le terme d’hypothyroïdie. Le naturopathe, lui, peut être alerté par un ensemble de symptômes qui le met sur la piste éventuelle de l’hypothyroïdie, et en ce cas orienter vers une personne du corps médical


Qu’est-ce que l’hypothyroïdie ?


La thyroïde

Les déséquilibres de la thyroïde atteignent 200 millions de personnes dans le monde. En France, 1 personne sur 7 ou 8 sont atteintes de déréglement de cette dernière. L’hypothyroïdie est un état pathologique où les hormones thyroïdiennes sont produites en trop petites quantités. Toutes les fonctions de l’organisme régient par la thyroïde ralentissent alors et les personnes se retrouvent avec une cascade de symptômes que nous verrons plus bas. La thyroïde secrète deux hormones, la T4 et la T3. Seule la T3 est active. Or, la thyroïde sécrète en grande partie de la T4 (à 80%), et en petite quantité de la T3 (à hauteur de 20%). C’est en grande partie le foie et le microbiote qui transforment l’hormone inactive T4 en hormone active, T3.

Nota bene : le diagnostic de l’hypothyroïdie se fait sur base seule de TSH. Or, il est important de comprendre ici que les valeurs de TSH « normales » définies par les laboratoires ne sont pas forcément synonymes de normes santé. En effet, si vous vous rendez en laboratoires, il y a de grandes chances que la fourchette de norme de la TSH soit comprise entre : 0,270 et 4.200. Plusieurs médecins et chercheurs holistiques se sont penchés sur la TSH. Le Dr Philippe Veroli, Dr Raymond Peat, Dr Broda Barnes, Dr Pierre Nys, ils sont nombreux ! Tous ont réévalué la norme santé de la TSH qui se situerait davantage autour de 0,3 – 1,8.

Les symptômes

Plusieurs symptômes peuvent nous aiguiller en tant que naturopathes et orienter alors l’individu vers une prise en charge médicale.

Les voici :

Épuisement permanent : fatigue au réveil qui perdure pendant la journée. Le sport devient un effort énorme. Le café, le thé, le cacao, le chocolat sont privilégiés par ces personnes pour « fouetter » les glandes surrénales et retrouver un semblant de vitalité.

Chute de cheveux.

Frilosité, extrémités froides (syndrome de Raynaud possible), intolérance au chaud et au froid : la thyroïde est le thermostat du corps ;

Des ballonnements excessifs. S’il est normal que le ventre gonfle légèrement après un repas, du fait de la dilatation des glandes digestives : estomac, intestin, il n’est pas normal d’avoir un ventre de femme enceinte après ce dernier. Si vous présentez souvent des difficultés de ce côté-là, il s’agit en effet d’un dérèglement ;

Oedèmes du visage : gonflement des paupières et poches sous les yeux ;

Gonflement des jambes, rétention d’eau ;

Ongles mous, cassants et striés ;

Troubles de la mémoire et de la concentration ;

État psycho-émotionnel vulnérable : le cerveau dispose de récepteurs aux hormones thyroïdiennes. Pour Dr Barnes, grand spécialiste américain de la thyroïde, 80% des dépressions sont dues à un dysfonctionnement thyroïdien ;

Peau de la plante des pieds et des paumes des mains orangés : l’hypothyroïdien transforme mal les bétacarotènes. La transformation de bétacarotènes en vitamine A s’effectue grâce à une enzyme sous contrôle de la T4. Ceci explique que certains hypothyroïdiens aient la paume des mains et des pieds jaune. Il y a un excès sérique de béta carotène, la transformation ne se fait pas ;

– Prise de poids sans que le contenu de l’assiette n’évolue ;

– Problèmes de fertilité et de fausses couches ;

– Baisse de la libido chez les hommes et les femmes ;

– Constipation, ralentissement de la vidange gastrique ;

– Voix rauque du fait de la congestion des muqueuses ;

– Baisse de la vision et de l’audition ;

– Perte / effacement du dernier tiers du sourcil ;


Les causes de l’hypothyroïdie

<br

⚡️ des carences en nutriments essentiels à la thyroïde : zinc, fer, iode, sélénium, vitamine D et A principalement ;

⚡️ un manque de calories : la thyroïde est sensible aux restrictions caloriques. Si vous êtes une femme et consommez moins de 2000 calories journalières, cela peut impacter votre thyroïde ;

⚡️ un apport insuffisant en glucides ;

⚡️ Le stress ;

⚡️ un poids trop faible : cela induit une baisse de la progestérone, hormone clé qui permet d’activer la thyroïde chez la femme.

⚡️ Trop d’œstrogènes. Attention, cela ne signifie pas que les œstrogènes sont mauvais pour le corps ! au contraire il en faut en juste quantité pour avoir une ovulation de qualité. Pour autant, en excès, ils inhibent la thyroïde.

⚡️ Des problèmes digestifs. Quid de l’œuf et de la poule ? est-ce l’hypothyroïdie qui déclenche des problèmes digestifs ou les problèmes digestifs qui induisent une mauvaise assimilation des nutriments et ainsi une hypothyroïdie ? Les deux étant liés inextricablement, il est difficile de le savoir, mais l’un est l’autre s’influencent de manière certaine.

⚡️ Un foie qui fonctionne au ralenti. Pour que la T4 devienne active, elle passe par l’intestin. Le microbiote gère 20% de la transformation de T4 en T3 mais aussi par le foie, qui s’occupe de la majorité de la transformation. En effet, l’hormone T4 est convertie par une enzyme, la 5′- déiodinase, en l’hormone active T3 dans le foie et à l’intérieur des cellules des organes concernés (T4 est convertie en T3 en perdant un atome d’iode). Pour une T3 en quantité suffisante dans l’organisme, il faut que le foie effectue correctement le processus de transformation T4 en T3. Ainsi, il est important de prendre soin de cet émonctoire pour qu’il puisse effectuer la transformation correctement.

<br>

Hypothyroïdie & naturopathie

En naturopathie, il y a énormément à faire pour améliorer l’hypothyroïdie, en voici une petite palette :

❤ Retirer de son alimentation le gluten : le gluten a une forme moléculaire très proche des cellules de la thyroïde ce qui peut amener à des attaques auto-immune par liaison du gluten aux cellules de la thyroïde

❤ Prendre du poids pour soutenir le système hormonal ;

❤ Rajouter des calories dans son assiette (2000 calories pour une femme, 2500 pour un homme) ;

❤ Rajouter des bons glucides : aujourd’hui diabolisés dans les milieux de santé naturels, ils sont pourtant essentiels au fonctionnement thyroïdien

❤ Se complémenter en iode liquide : energetica natura en formule un très bien clic ! code : 0415819 pour avoir un code de réduction !

❤ Manger des aliments riches en zinc (oeufs, boeuf, foie de génisse, graine de courge), en fer (boudin noir, bœuf, spiruline, lentilles corails, foie), en vitamine A (jaune d’œuf, foie, certains produits laitiers), iode (algues, tartare d’algues, coquillages)

❤ et encore mille autres pistes !

Il faut agir sur l’ensemble des causes ci-dessus, au risque de ne jamais voir l’hypothyroïdie s’améliorer.

Pour aller plus loin, j’ai crée un module spécial « Hypothyroïdie & naturopathie » qui permet d’améliorer l’hypothyroïdie, de manière naturelle (cela ne signifie pas pour autant l’arrêt de votre médication, tout ce qui concerne cette dernière doit être vue exclusivement avec son médecin traitant et non avec son naturopathe)

Vous trouverez ce dernier sur la page suivante (cliquez sur l’image pour en savoir plus !)







Vous souhaitez faire un rééquilibrage alimentaire, ou vous avez un soucis de santé ? Je peux vous accompagner avec la naturopathie, à mon cabinet ou à distance, en téléconsultation, par téléphone / Skype / autres outils.

Cliquez ici pour en savoir plus !




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.