L’œstrogène, à la loupe

L’œstrogène, à la loupe

L’oestrogène est une hormone féminine. Elle est produite par les ovaires et à partir des cellules graisseuses. C’est l’hormone FSH, produite par l’hypophyse, une petite glande dans le cerveau, qui stimule sa production.

Le point de départ de la production des œstrogènes est l’hormone prégnénolone. En effet, cette hormone de base permet la production de bien d’autres hormones dans le corps. A partir de sa production, on produit également du cortisol, de la progestérone et des œstrogènes.

Les œstrogènes peuvent être produites également via les hormones androgènes : testostérone, DHEA…. C’est l’enzyme aromatase qui transforme ces hormones mâles en œstrogènes. L’aromatase se situe au niveau des ovaires et dans les cellules graisseuses.


A quoi sert l’œstrogène ?


C’est une hormone qui joue un rôle clé dans la capacité de concentration, le sommeil (ininterrompu et réparateur), la libido de qualité, la fertilité, le transit régulier, la production de collagène, l’elasticité de la peau, la longueur des cheveux et la santé de la thyroïde. Malheureusement, on parle souvent de l’œstrogène en terme négatif, puisque cette hormone joue un rôle dans certaines pathologies comme l’endométriose (reflet de l’hyperœstrogénie), et l’hypothyroïdie (l’excès d’œstrogènes inhibe la thyroïde et la ralentit). Pourtant, vous l’aurez compris, l’organisme a besoin d’œstrogènes.

On peut en avoir trop ou pas assez.

Voici quelques signes cliniques qui peuvent vous orienter pour savoir si vous avez trop ou pas assez d’œstrogènes :

L’excès d’œstrogènes

Symptômes : Fibromes, kystes, endométriose, règles longues ou / et douloureuses ou / et abondantes, prise de poids et impossibilité à en perdre, rétention d’eau, cellulite, nausée, vomissement, poitrine très développée.

La carence en œstrogènes

Symptômes : Règles très peu abondantes / qui durent moins de 5 jours, aménorrhée (pas de règles), peau déshydratée, dépression, bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, ridule, peu de développement d’attributs féminins (comme les seins, exemple Jane Birkin), articulations douloureuses, infertilité.


Plusieurs œstrogèness


Il en existe 3 types :

1 – L’oestrone E1 : une forme particulièrement présente à la ménopause.

2 – L’œstradiol E2 : une forme présente chez la femme qui a ses menstruations.

3- L’œstriol E3 : une forme dominante pendant la grossesse, car elle est produite par le placenta.


œstrogènes et thyroïde ?


La thyroïde, une glande située à la base de notre cou, est activée ou inhibée par certaines hormones. On sait que la progestérone active la thyroïde. Les œstrogènes sont tout autant nécessaires pour sa santé. MAIS, l »excès d’œstrogènes inhibe le fonctionnement thyroïdien. Comme d’habitude tout est question d’équilibre entre nos hormones. L’hyperœstrogénie va donc ralentir la thyroïde, ce qui va ralentir le métabolisme et souvent ainsi engendrer une prise de poids (et d’autres symptômes). Or, les femmes en surpoids sont souvent en hyperœstrogénie (car le tissu adipeux – le gras donc – contient une enzyme : l’aromatase. Cette enzyme convertit la testostérone en œstrogènes. L’aromatisation est un processus naturel qui permet de bénéficier des bienfaits de cette hormone féminine), ce qui n’aide pas à la perte de poids donc… puisque la thyroïde et le métabolisme in fine sont ralentit.

Pour en savoir plus pour réguler votre thyroïde : RDV sur cet article

Pour en savoir plus pour retrouver un cycle féminin équilibré (en cas d’aménorrhée) : RDV sur cet article.


Comment assurer une bonne

détoxification des œstrogènes ?


Si les œstrogènes sont essentiels à la santé féminine, leur élimination en juste quantité l’est tout autant. Pour faire très simple, c’est le foie qui assure ce rôle d’élimination. Si vous avez des symptômes d’excès d’œstrogènes, améliorer leur élimination peut vous être salvateur ! Attention, n’appliquez pas ces conseils au gré du hasard, prenez conseil auprès d’un gynécologue ou naturopathe avant d’entamer une cure.

Comment booster l’élimination œstrogénique ?

❤ Le magnésium, lié à de la B6. Celui de Nutripure est parfait. MANON10 pour avoir -10%

❤ Les graines germées de brocoli qui contiennent du DIM qui permettent de mieux détoxifier les œstrogènes.

❤ La carotte crue, le brocoli cuit et les graines germées de brocoli à intégrer à vos repas.






Vous souhaitez faire un rééquilibrage alimentaire, ou vous avez un soucis de santé ? Je peux vous accompagner avec la naturopathie, à mon cabinet ou à distance, en téléconsultation, par téléphone / Skype / autres outils.

Cliquez ici pour en savoir plus !




2 thoughts on “L’œstrogène, à la loupe”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *